Claude-Alain Planchon - Planchon Claude-Alain


Claude Alain Planchon

Site Officiel

Aller au contenu

Claude-Alain Planchon

Bibliographie

Après avoir achevé ses études à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, le docteur C.A. Planchon est entré à l’Hôpital Américain de Paris où il travaille depuis de nombreuses années dans le domaine de l’imagerie médicale de pointe. Titulaire d’un Certificat d’Etudes Spéciales de Médecine Nucléaire et d’un Diplôme d’Etudes Universitaires en Cancérologie Clinique, il préside depuis une dizaine d’années aux destinées de CHOIX VITAL : Parole & Cancer®, association d’information et de soutien aux patients cancéreux et à leurs proches, branche française de Vital Options® International, la plus importante organisation de communication sur le cancer aux Etats-Unis. Outre de nombreuses publications médicales, le docteur Planchon est également journaliste scientifique. Il a collaboré à plusieurs ouvrages littéraires et a déjà publié « Le prince aux mains rouges » à la Société des Ecrivains, « Sans stèle fixe » aux éditions de L’Harmattan, « Spires rituelles » suivi de « L’an nuit des rois » avec Anne de Commines aux éditions de L’Harmattan. Un recueil de témoignages "Le cancer maux à mots" écrit avec la complicité de Anne de Commines vient de paraître aux éditions Josette Lyon, Paris. Un recueil de nouvelles "Traits au crayon noir" est en vente depuis le mois de décembre 2011 aux éditions Jacques FLAMENT. Deux autres ouvrages ont suivi chez le même éditeur : En 2012 "SOUS LE SIGNE DE L'ANGE", ouvrage collectif en hommage au grand photographe italien Alberto TERRILE et en 2013 "PAS DE FLEURS POUR DUNE PARKER", roman préfacé par Dominique LAPIERRE Membre du GEM (Groupement des Ecrivains Médecin)

http://www.ecrivains-medecins.com/index.html
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

« L'écriture réactive qu'elle soit poétique ou autre est un art à part. C’est une pratique ancienne pour laquelle le mystère reste entier. Les mots qui s’enchaînent peuvent venir de celui qui les écrit. Ses émotions, qu’il s’agisse d’évènements, de lieux, de passions ou de souffrances font bouger sa plume. Ils renferment certainement des messages inconscients. Nous possédons en effet une mémoire ancestrale, qui garde des informations. Il suffit de la raviver souvent douloureusement pour qu'elle nous réponde. Notre main agit alors en tant que récepteur ; mais qui sait si les êtres qui nous sont chers, vivants, éloignés ou disparus n’ont pas eux-mêmes ce moyen de renouer contact pour combler le vide qui demeure en eux ? A croire qu’il existe un monde invisible peuplé d’âmes étrangères avides ou d’âmes amies. Converser ainsi leurs procurent une certaine forme de bien être qui s’apparente à notre forme de bonheur et qui nous-mêmes nous vide, nous terrorise ou au contraire nous apaise.                                                                        


Pendant quelques années, je me suis installé dans cette action de coucher sur le papier tout et n’importe quoi avec passion. C’était une sorte de drogue qui m’ouvrait la voie vers un monde mystérieux. Ce fut pour moi quelque temps un refuge. »

© Photo Larrio EKSON

Retourner au contenu